Autant il est clair qu’il faille adhérer au package bri machine qui peut en effet poser problème en cas d’incident, autant je ne vois aucun lien avec l’assurance dégâts des eaux incendie et autre ?

Autant il est clair qu’il faille adhérer au package bri machine qui peut en effet poser problème en cas d’incident, autant je ne vois aucun lien avec l’assurance dégâts des eaux incendie et autre ?

Je me permets de revenir vers vous suite à vos interrogations concernant la souscription au package de nos bulletins d’adhésions,

Afin de faciliter la gestion des contrats des professionnels de la Beauté nous avons négocié avec nos partenaires les meilleurs tarifs et ce pour deux raisons principales :

- D’une part, afin d’éviter à nos sociétaires d’avoir une multitude d’assureurs et de primes, et ce dans le but d’éviter une absence de garantie qui pourrait se traduire par un défaut de conseil de notre part et mettre en péril l’Institut concerné en cas de survenance d’un sinistre.

- D’autre part, en cas de sinistre quel qu’il soit, et qui reste notre principale préoccupation vis-à-vis des praticien(ne)s notre responsabilité pourra être recherchée pour défaut de conseil, notre but est avant tout de vous apporter satisfaction et non de vous nuire.
- Les Compagnies D’Assurances dites « classiques » vont se couvrir sur une déchéance de garanties d’après les Conditions Générales et vont nous demander dans tous les cas de régler un sinistre dont nous ne serions pas concerné d’après nos Conditions Générales de Responsabilité Civile manipulation des techniques innovantes si nous ne couvrons pas l’intégralité du risque.

De ce fait afin d’éviter tout désagrément et en cas de sinistre garanti, il n’y aura qu’un seul assureur qui interviendra et prendra en charge ce sinistre (en cas de différents assureurs, l’un se retournera contre l’autre dans le cadre de recours entre Compagnies d’Assurances).
Notre démarche a pour but de vous faciliter dans l’exercice de vos fonctions, et une intervention rapide et efficace en cas de sinistre.

Afin de ne pas pénaliser nos partenaires Beauté, et d’éviter à ses derniers de régler deux primes d’assurances, nous demandons aux professionnels dont l’assureur refuse de résilier la police d’assurance de bien vouloir leur adresser un courrier écrit
Stipulant leur refus de résiliation sans préavis et qu’il couvre bien les risques malgré la connaissance de l’activité exercée et des risques qui peuvent en découler.
Dès lors nous nous dégageons de toute responsabilité si un sinistre venait à être occasionné au titre de la Responsabilité Civile Exploitation, un Bris de Machines, au sein du Local Professionnel ou un Dégât des Eaux qui serait en dommage indirect sur la machine

Pour cela, je vous l’illustre avec un exemple de sinistre classique :

Un institut qui aurait subi un Dégât des Eaux quelques jours auparavant (Suite aux pluies, une infiltration par toiture ou voisin du dessus).
L’esthéticienne reçoit une cliente pour une séance de dépilation à la lumière pulsée, la machine qui a pu subir une infiltration ou endommagée lors de ce dégât des eaux, la machine provoque alors des brûlures à votre cliente,
L’origine du sinistre est bien le dégât des eaux, mais la cause de la brûlure est le dysfonctionnement de la machine. L’assureur du local va donc se dégager de toute Responsabilité du fait que les brûlures aient été occasionnées par l’utilisation de la Machine. Nous allons nous nous dégager de toute Responsabilité au titre des Conditions Générales du fait que nous n’assurons pas le local (un dégât des Eaux étant couvert par un contrat local).
Ceci n est qu’un exemple parmi tant d’autres !!!
Nous interviendrons UNIQUEMENT au titre de la Responsabilité Civile couvrant l’esthéticienne qui pratique la Lumière Pulsée et qui porterait atteinte à un(e) client(e) dans le cadre de ses fonctions professionnelles.
Sous réserve d’aucun dommage indirect
Dans l’hypothèse où votre assureur maintient sa position de conserver le risque, nous vous informons qu’un courrier de résiliation à échéance vous sera adressé pour l’année suivante.

Comments are closed.